6. Avez-vous déjà vu des parlementaires bosser?



6. Avez-vous déjà vu des parlementaires bosser?
Si vous venez de lire le point 5, vous avez compris qu’il faut absolument, durant ces prochaines semaines, se retrousser les manches pour que les publicités n’envahissent pas davantage la RTBF.
Soutenez donc le collectif «La RTBF nous appartient».
Il a lancé une pétition qui a déjà recueilli plusieurs centaines de signatures et qui regroupe cinq propositions.
Signez-la et surtout diffusez-la auprès de vos proches et sur les réseaux sociaux.
La voici: https://www.change.org/p/jean-claude-marcourt-la-rtbf-nous-appartient?recruiter=700422629&utm_source=share_for_starters&utm_medium=copyLink
Le collectif se réunit tous les vendredis en quinze de 18H00 à 20H00, à Bruxelles pour le moment. Si vous voulez agir avec lui, rejoignez-le. Il va détailler et documenter par des dossiers conséquents chacune de ses cinq revendications.
Le premier est bouclé, et c’est justement celui sur «Une RTBF sans publicité, ni sponsoring». Prenez donc le temps de le lire:

«La RTBF nous appartient» sera auditionné par les parlementaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le mardi 20 juin 2017, probablement à 14H00, lors des travaux pour le prochain contrat de gestion de la RTBF à la Commission Médias, 72, rue Royale à 1000 Bruxelles (entrée juste en face de l’unique sortie du métro Parc). Munissez-vous de votre carte d’identité.
Cette activité sera accessible au public (silencieux). Vous pourrez ainsi découvrir comment les parlementaires travaillent, les questions qu’ils posent, etc. Et surtout comment «La RTBF nous appartient» tente de défendre vos intérêts d’usager du service public. Venez! Apportez votre soutien par votre présence. Vous verrez: cela sera très instructif.
Vérifiez bien ici avant de vous déplacer l’ordre du jour de cette réunion: http://www.pfwb.be/infos-pratiques/agenda-et-evenements
Pour contacter le collectif «La RTBF nous appartient»: lartbfnousappartient@gmail.com
Sur facebook: https://www.facebook.com/LaRTBFnousappartient
Bernard Hennebert

Votre avis nous intéresse!

Avis




Laisser un commentaire pour cet article