41ème “Antica Namur”, jusqu’au 19 Novembre

Musées de Namur (c) André Dubuisson

Ce dernier jeudi 09 novembre, en présence des Conte et Contesse de Chimay, le Gouverneur de la Province de Namur, Denis Mathen, ouvrait officiellement la 41ème édition d’ “Antica Namur”, ayant écrit dans le “Fair Guide”, gracieusement offert à tous les visiteurs : “Dans le language populaire, une antiquité est un objet dépassé, obsolète, qui n’a plus sa place dans la modernité du temps… Heureusement, chaque année le ‘Salon Antiqua” revient pour nous rappeler qu’une antiquité, c’est bien autre chose. Que c’est d’abord la trace et le souvenir de vies antérieures, de professions oubliées, de techniques ancestrales, … ‘Antica’, c’est l’exaltation des émerveillements, le plaisir des découvertes, l’abandon consentant à l’enchevêtrement de ses sens…”

(c) “Caracacas”

… Mais “Antiqua Namur”, au croisement des arts décoratifs et des arts plastiques, c’est, aussi, la présence de l’art contemporain, du design, de la photographie, des bijoux, des arts premiers, de l’exotisme des grands maques africains ou des petits “netsuke” japonais, des peintures, des sculptures, de l’argenterie, des faïences, voire d’un assortiment de cannes ou de … crânes, tels ceux présentés par l’ “Espace Virga”, une nouvelle galerie namuroise, ouverte par Romain Mahieu, sise Chaussée de Louvain, à Bouge

Fragment égyptien, statue précolombienne  et oeuvre contemporaire (c) Joël Jacob / “Espace Virga”

… Mais davantage que par ces crânes de Jim Skull, notre attention est attirée par un fragment, en calcaire, d’une paroi de tombe royale, originaire de Basse-Egypte, un relief épigraphique (27,8 cm sur 35,5 cm), au nom de Psammétique II (25ème dynastie, régant de 595 à 589 avant notre ère), cette pièce d’exception étant présentée, à l’avant plan d’une statue péruvienne en bois polychrome (74 cm de hauteur, culture chancay, 1100-1450) et d’une oeuvre contemporaine circulaire d’un artiste namurois, Joël Jacob, ancien directeur de la section “infographie” de la “Haute Ecole Albert Jacquard”

Portrait de F. Rops (Paul Mathey, 1888)

D’un autre artiste namurois, Félicien Rops (1833-1898), nous trouvons nombre de gravures et peintures, présentées par plusieurs exposants, … ainsi que par le “Musée Félicien Rops”, présent au sein d’un espace de 80 m2, réservé aux “Musées de Namur”superbement scénographié par la “Fondation Roi Baudouin”, cet espace accueillant, aux côtés d’impressionants masques du “Musée africain de Namur”, ainsi que des pièces choisies des autres musées de la Ville et de la Province, dont celles du futur “Musée des Arts décoratifs”  qui inclura le très bel “Hôtel  Groesbeeck-de Croix” (18ème siècle), en rénovation depuis 2013 -, dont le conservateur nous confiait que l’inauguration officielle était bien prévue en 2018, les collections du “Musée archéologique” devant, alors, être transférées au sein de ce “Pôle muséal des Bâteliers”, qui, non encore inauguré, accueille, régulièrement, des expositions temporaires, ayant été, en 2015, le cadre du tournage de plusieurs scènes du film “Les Visiteurs / La Révolution”.

Musées de Namur (c) André Dubuisson
(c) “NF Art Gallery” / Bart Ramakers
(c) “NF Art Gallery” / Pol Bury

Outre Félicien Rops, nombre d’autres peintres sont exposés, tels Alechinsky, Delvaux, Khnopff, Miro, Permeke, Picasso, Rassenfosse, Spilliaert, Wouters, …, ou, en cette “année Magritte”, “Ceci n’est pas une Pipe”, une oeuvre revue par Pol Bury (1922-2005), présentée, à Namur, par la “NF Art Gallery”, de Knokke, qui nous offre, aussi, de supebes photographies d’artistes contemporains, tels Alex Timmermans ou Bart Ramakers

(c) “Caracas” / “Ming-K’i Gallery”

Parmi les exposants, notons, encore, la “Ming-K’i Gallery”, de Waardamme, présentant ses faïences de différentes dynasties chinoises, ainsi que quelques pièces d’art précolombien et mexicain.

Miniatures d’un Scénographe
(c) Peter Gabriëlse
“Netsuke” japonais
(c) “Nohara Japanese Art”
(c) Caracas” / V. Clamot / “Galerie Framing”

Retour à l’art contemporain, avec les champignons de Véronique Clamot, proposés par la “Galerie Framing”, d’Ixelles, ou partons pour le Japon, avec un “netsuke” de la galerie “Nohara Japanese Art, de Berchem. Aussi, faisons la connaissance de Peter Gabriëlse, un scénographe néerlandais retraité, nous venant de Normandie, où il passe ses journées, dans son château de Saires la Verrerie, à créer de nouvelles scènes, … mais, désormais, en  miniatures, par ailleurs fort finement exécutées…

Diane Kervyn de Volkaersbeke & L. Darte
(c) “Caracas” / Fabrice Debatty

… Ainsi donc, pas moins de 125 antiquaires allemands, britanniques, espagnols, français, luxembourgeois, néerlandais, suisses et belges présentent, à Namur, leurs dernières acquisitions et trouvailles, à l’occasion de ce qui constitue le premier grand rendez-vous automnal des collectioneurs d’art, Luc Darte, l’ “Exhibition Manager” nous confiant “La date d’organisation d’ ‘Antica Namur’ a été judicieusement choisie, car si, en Belgique, l’été indien perdure jusqu’en octobre, nous donnant davantage l’envie de vivre à l’extérieur, le mois de novembre, en revanche, invite au retour chez soi, avec l’envie d’améliorer la décoration de nos intérieurs, ce qui explique la forte fréquentation de ce Salon, tant apprécié des décorateurs et autres professionnels, trois experts étant présents jusqu’au 19 novembre, garantissant l’authenticité des pièces exposées…”

Ouverture : ce vendredi 17 novembre, de 14h à 22h, ainsi que ces samedi et dimanche, 18 et 19, de 11h à 19h. Prix d’entrée : 20€ (gratuité pour les moins de 18 ans). Lieu d’organisation : “Namur Expo”, dans le quartier de Salzinnes.

Yves Calbert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre avis nous intéresse!

Avis