Le 19 mai, les militants de la FGTB se rassemblent pour exiger un changement de cap du gouvernement

Le 19 mai, les militants de la FGTB se rassemblent pour exiger un changement de cap du gouvernement

Modération salariale, travail flexible, mesures d’économies dans les allocations sociales, le non-marchand et les services publics, le gouvernement applique toujours les mêmes recettes. Le capital et les fortunes sont totalement oubliés tandis que les travailleurs, les pensionnés et les allocataires sociaux paient le prix fort de la politique d’austérité.

Il est urgent que ce gouvernement change de cap ! Pour plus de justice sociale et fiscale. C’est la raison pour laquelle les militants de la FGTB se rassembleront ce vendredi 19 mai à 11h00 place de la Monnaie à Bruxelles.

Face à la politique de démantèlement du gouvernement Michel, la FGTB a des alternatives à proposer. Des alternatives qui entraineront plus de pouvoir d’achat, plus d’emplois et une fiscalité juste. La FGTB insiste pour que ce gouvernement change de cap en faveur d’une société plus juste et solidaire.

Les citoyens de ce pays ont besoin :

• D’augmentation du pouvoir d’achat, passant par une libre négociation des salaires ;
• De pensions décentes à un âge décent au lieu de faire travailler les gens plus longtemps et plus durement ;
• D’impôts équitablement répartis avec donc une meilleure contribution des revenus de la fortune et du capital. Tous les revenus doivent être connus et chaque euro doit être imposé équitablement. Fairplay fiscal. Fin des échappatoires ;
• De plus d’emplois faisables et tenables au lieu de faire des cadeaux aux employeurs ;
• D’une réduction collective du temps de travail vers une semaine de 32 heures pour une répartition plus équilibrée du travail ;
• D’un financement stable de la sécurité sociale ; un renforcement pour assurer une meilleure qualité de vie ;
• D’investissement dans des emplois de qualité, les infrastructures publiques, le Non-Marchand et des services publics de qualité et accessibles. Tout le monde s’en portera mieux.
Non seulement notre bien-être et notre qualité de vie sont en recul, mais tous les autres indicateurs se trouvent aussi dans le rouge. En matière de croissance d’emploi et d’évolution salariale, nous sommes en queue du peloton européen. La dette publique est même plus importante qu’en début de législature. Le contrôle budgétaire 2017 n’a été qu’un contrôle budgétaire reporté.

Et comme si cela ne suffisait pas, les partis de droite et les employeurs veulent radicalement abaisser l’impôt des sociétés. Les conséquences en seraient néfastes pour la société. Après celui du tax shift, un nouveau trou serait creusé dans le budget… que les travailleurs et allocataires sociaux seraient amenés à combler.

La FGTB exige une réorientation de la politique du gouvernement fédéral. À mi- législature, il doit rétablir une justice sociale et fiscale. Les travailleurs ont droit à des emplois de qualité et à l’équité sociale et fiscale. Le gouvernement doit entendre ce message.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article