12ème « Be Film Festival », à « Bozar », du 22 au 30/12

 

Les fêtes de fin d’année approchant, le « Be Film Festival » revient à « Bozar » et à la « Cinematek », dès le 22 décembre, tel un cadeau de Noël, pour tous les cinéphiles s’intéressant au cinéma belge, d’autant que, pour la 1ère fois, ce Festival  commencera avant Noël, 3 jours de plus nous étant ainsi offerts.

… D’où, particularité de ce « Be Film Festival », contrairement aux autres festivals, il nous propose 2 Soirées d’Ouverture, le jeudi 22, d’abord, et le lundi 26, ensuite, sachant, bien sûr, qu’aucune séance n’est programmée le mercredi 25.

Par contre, dédiée aux enfants, le samedi 24, le Festival organise, dès 11h., une séance famille, avec, au programme: « La Tortue rouge »(Michael Dudok de Wit/Bel.-Fra.-Jap./2016/85’/Prix spécial « Un certain Regard », au « Festival de Cannes »). A voir ou à revoir, en présence du Père Noël, quelques heures avant le réveillon!

Synopsis de ce conte japonais« À travers l’histoire d’un naufragé sur une île déserte tropicale peuplée de tortues, de crabes et d’oiseaux, ce film d’animation raconte les grandes étapes de la vie d’un être humain ».

Film d’Ouverture, projeté le jeudi 22, à 19h.30 … et à 22h. (de fait, une autre particularité de ce « Be Film Festival », la séance de 19h.30 ayant été très rapidement « sold out », une seconde projection est prévue): « Faut pas lui dire » (Solange Cicurel/Bel.-Fra./ 2016/ 96’/avec Jenifer Bartoli, Camille Chamoux,  Stéphanie Crayencour, Tania Garbarski & Fabrizio Rongione), une délicieuse comédie belge – réalisée par une femme et mettant 4 femmes à l’honneur -, supérieure en qualité à de nombreuses comédies françaises. A découvrir, à l’occasion de cette avant-première, le film sortant en salles le 04 janvier 2017.

Lors de la Vision de Presse de cette production d’ « Entre Chien et Loup », Solange Cicurel, la réalisatrice, nous confia que son film avait pris 4 ans d’écriture, avant d’avoir eu, selon ses mots, « le pur bonheur de tourner ce ‘feel good movie’ « , une comédie romantique peu habituelle dans le cadre du cinéma belge, mettant en valeur 4 femmescomplices à l’écran, mais aussi dans la vie de tous les jours. Et l’actrice Tania Garbarski d’ajouter: « ce fut une très belle aventure humaine et depuis lors, tous les matins, je me sens bien »…

En outre, c’est avec plaisir que les Bruxellois verront, à l’écran, les 4 actrices courir dans la Forêt de Soignes ou se promener  Place Stéphanie, deux d’entre elles, Stéphanie Crayencour et Tania Garbarski, étant annoncées, le jeudi 22, sur la scène de « Bozar », de même que 2 autres femmes, la réalisatrice, Solange Cicurel, et la productriceDiana Elbaum. 

Synopsis« Laura, Eve, Anouch et Yaël sont quatre cousines, très différentes et très attachantes, qui ont un point commun: elles mentent, mais toujours par amour! Quand les trois premières découvrent, quelques semaines avant le mariage de leur petite cousine, que son fiancé parfait la trompe, elles votent à l’unisson’Faut pas lui dire’ « . 

Autre avant-première, le vendredi 23, à 19h.30: « Je suis resté dans les Bois » (Vincent Solheid, Erika Sainte & Michaël Bier/Bel.-Fra./2016/90′), une comédie atypique entre cinéma et art contemporain, présentant 2 particularités: il a été co-réalisé par 3 personnes et, pour son financement, une campagne de « crowdfunding », fructueuse à souhaits, fut organisée durant plusieurs mois.

Synopsis: « Vincent, artiste plasticien, prépare sa nouvelle exposition. Il a décidé de reconstituer des moments peu glorieux de son passé pour en faire des tableaux vidéos. Il embarque sa copine, ses amis et quelques barbus dans son projet. Il n’aurait peut-être pas dû »! … Suite à l’écran!

Egalement au programme, en cette avant veille de Noël:

  • à 21h.15, un film francophone, qui était à l’affiche du Gala d’Ouverture du « FIFF », à Namur: « La Fille inconnue » (Jean-Pierre et Luc Dardenne/Bel.-Fra./2016/106’/avec Christel CornilAdèle Haenel, Olivier Gourmet & Jérémie Renier), nous présentant « Jenny, une jeune doctoresse, qui se sent coupable de ne pas avoir ouvert la porte de son cabinet à une jeune fille retrouvée morte peu de temps après ».
  • à 19h., une réalisation flamande« Achter de Wolken » (Cecilia Verheyden/Bel./2016/108′), dont voici le synopsis« Une femme et un homme se rencontrent, après 50 ans de séparation, alors qu’ils étaient amoureux. Mariée avec son meilleur ami à lui, elle retombe amoureuse de son ‘ex’! … Mais peut-on renouer avec sa vie d’il y a 50 ans? L’histoire d’un nouvel amour, vécu aussi intensément que le 1er »!

Au lendemain des cadeaux et d’un bon repas familial de Noël, le lundi 26, retour au cinéma, avec 4 autres films belges, dont, à 19h.30, fêtant la réouverture du « BE Film Festival »« Sonar » (Jean-Philippe Martin /Bel.-Fra./2016/ 106’/une fiction dont l’écriture du scénario débuta en 2011, lors du  forum de Namur, organisé dans le cadre du « FIFF », ce festival ayant projeté le film, les 05 et 06 octobre 2016).

Synopsis« Thomas, ingénieur du son, trentenaire, habite dans le studio d’enregistrement de Wyatt, son patron alcoolique. Reclus dans ses sons, il vit dans le souvenir d’une liaison amoureuse et ne fait plus que ce qui le passionne: des portraits sonores. Amina, jeune marocaine solaire, s’impose dans sa vie pour, semble-t-il, fuir la sienne. Rapidement, elle se livre et devient un sujet rêvé de portrait. Thomas se laisse séduire. Mais pour savoir qui est Amina, il devra tendre son micro, de la banlieue au Maroc, et réapprendre à écouter »…

Ce même soir, 3 autres films au programme, dont 2 à la « Cinematek »: à 19h.: « De Premier » (Eric Van Looy/Bel./2016/113′), une montagne russe émotionnelle, où l’on voit un 1er ministre belge fictif se faire enlever et qui ne pourrait retrouver sa liberté, et celle des siens, qu’en tuant le Présidents des Etats-Unis d’Amérique… Ensuite, à 21h.: « Parasol » (Valéry Rosier/Bel./2016/75′), une comédie évoquant des vacances à « Majorqueun ‘non-lieu’, espace de transit ou de consommation, où l’humain reste anonyme » (dixit Nicolas Didier, pour « Télérama »). Enfin, à « Bozar », à 21h.30: « L’ Economie du Couple » (Joachim Lafosse/Bel./2016/100′).

Synopsis: « Après 15 ans de vie commune, Marie et Boris se séparent. Or, c’est elle qui a acheté la maison dans laquelle ils vivent avec leurs deux enfants, mais c’est lui qui l’a entièrement rénovée. A présent, ils sont obligés d’y cohabiter, Boris n’ayant pas les moyens de se reloger. A l’heure des comptes, aucun des deux ne veut lâcher sur ce qu’il juge avoir apporté »

Bien sûr, les courts-métrages ne sont pas oubliés, d’autant lorsque l’on sait que les organisateurs du présent Festival, Céline et Pascal, sont ceux qui ont créé le mondialement renommé « Brussels Short Film Festival » (« BSFF »). Aussi, le mardi 27, le mercredi 28 et le jeudi 29, à « Bozar », à 17h., nous aurons, en 3 séances distinctes, la projection des 16 courts-métrages (de 05’46 » à 30′) en compétition  pour l’obtention, le 4 février 2017, du « Magritte du Court-Métrage de Fiction » et du « Magritte du Court-Métrage d’Animation ».

Une originalité du « Be Film Festival », le mardi 27, à 21h.30, à « Bozar », projection de votre film. De fait, jusqu’au 12 décembre inclus, vous pouvez élire le long-métrage belge de votre choix, parmi 8 films belges figurant sur le site du Festival: www.befilmfestival.be, qui vous invite à voter. En 2015, vous aviez ainsi  plébiscité “C’est arrivé près de chez vous” (Rémy Belvaux, André Bonzel & Benoît Poelvoorde/ Bel./ 1992/95’/avec Rémy Belvaux, Benoît Mariage, Vincent Tavier, Benoît Poelvoorde & … sa maman,  Jacqueline Poelvoorde-Pappaert).

Sur ce même site, nous retrouvons la programmation détaillée, jour par jour, de l’ensemble des films projetés au Festival, dont les 16 courts-métrages des « Magritte du Cinéma », afin de terminer en beauté l’année 2016. Citons encore quelques films à voir ou à revoir:

  • « King of the Belgians » (Jessica Woodworth & Peter Brosens/Bel.-P.B.-Bul./2016/90′), Ma.27/19h./« Bozar »
  • « Les Chevaliers blancs » (Joachim Lafosse/Bel.-Fra./2015/112’/avec V. Lindon/vu au « FIFF »), Ma. 27/19h./« Ctek » 
  • « De Figurant » (Daniel Lambo/Bel./2016/90′), Ma. 27/19h.15/« Bozar »
  • « Le Plaisir du Désordre » (Christian Rouaud/Bel./2016/104′), Me. 28/19h./« Bozar »
  • « Le Coeur régulier » (Vanja d’Alcantara/B.-Fra.-Can./2016/94’/avec Fabrizio Rongione), Me.28/19h.,/« Ctek »
  • « Les Survivants » (Luc Jabon/Bel.-Lux./2016/96’/avec Fabrizio Rongione), Me. 28/19h.15/« Bozar »
  • « Even Lovers get the Blues » (Laurent Micheli/Bel./2016/95’/vu au « FIFF »), Je. 29/21h.15/« Bozar »
  • « Baden Baden » (Rachel Lang/Bel.-Fra./2016/94′), Ve. 30/19h.15/« Bozar »
  • « Black » (Adil El Arbi & Bilall Fallah/Bel./2015/92′), Ve.30/21h.15/« Bozar »
  • « Broer » (Geoffrey Enthoven/Bel.-Irl./2016120’/vu au « FIFF »), Ve. 30/21h.15/« Bozar »

En vous rendant sur le site du Festival, avant le 13 décembre, à midi, vous pouvez gagner 2 places gratuites, offertes par « Les Bières de Chimay », pour un film également présenté au « FIFF »« Les Premiers, les Derniers » (Bouli Lanners/ Bel.-Fra./2016/98’/avec Bouli Lanners Albert Dupontel), projeté le jeudi 29, à « Bozar », à 19h., en présence du réalisateur.  Le tirage au sort récompensera 10 personnes, chacune recevant 2 places.

Soulignons que sur le plan professionnel, ce Festival prend de l’importance. Ainsi, pour la 1ère fois, des programmateurs  et acheteurs internationaux sont conviés à la découverte de notre cinéma, représentant les festivals de Sofia (Bulgarie), Pula (Croatie), Istanbul (Turquie) et Kiev (Ukraine), ainsi que « CANAL + » (France). Grand succès, également annoncé, pour le 1er « Forum de Co-Production de Bruxelles », avec la sélection de 9 projets prometteurs venus de Croatie, d’Espagne, de France, de Hongrie, du Luxembourg, des Pays-Bas, de Suède et de Turquie.

Quant aux jeunes réalisateurs, ils ne sont pas oubliés, l’Echevinat de la Culture de la Ville de Bruxelles, offrant une  « Bourse d’Aide à la Finition d’un Court-Métrage » d’une valeur de 2.000€, au meilleur projet, en vue d’assurer sa  postproduction, le film retenu étant projeté lors durant le « Brussels Short Film Festival »Alors, le temps presse, car les films et les dossiers de candidature doivent être envoyés au plus tard pour le 15 décembre 2016, à: boursedebruxelles@courtmetrage.be.

Notons enfin que la marraine de ce 12ème « Be Film Festival » n’est autre que Marion Hänsel, élue « Femme belge de l’Année », en 1985, ayant reçu un « Lion d’Argent » du « Festival de Venise », pour « Dust » (Bel.-Fra./1985/87’/1er film belge primé à Venise/avec Jane Birkin & Trevor Howard). Auparavant, en 1998, elle avait reçu le « Grand Prix des Amériques », du « Festival du Film de Montréal », pour « The Quarry » (Bel.-Esp.-Fra.-P.B./1998/112′). Quant à son dernier film « En Amont du Fleuve » (Bel./2015/ 90’/avec Olivier GourmetSergio Lopez & John Lynch/tourné en Croatie, dans le « Parc National de la Krka »), en salles depuis le 30 novembre, il avait été retenu pour la compétition officielle du « FIFF », en octobre, à Namur.

Billetteriepar séance: 7€, à « Bozar » et 4€, à la « Cinematek » (pas de pré-vente), pour les 2 Soirées d’Ouverture (incluant les réceptions), à « Bozar »: 10€ (8€ en pré-vente, jusq’au 14 décembre), pass (incluant les 2 Soirées d’Ouverture et leurs réceptions): 28€ (20€ en pré-vente, jusq’au 14 décembre).

… Et n’oublions pas qu’outre la vision de films, ce festival nous permet de rencontrer de nombreux réalisateurs, acteurs et producteurs, tels que, par ordre alphabétique, en plus des personnes déjà citées, Nic Balthazar, Michaël Bier, Peter Brosens, Luc Dardenne, Laurier Fournier, Luc Jabon, Joachim Lafosse, Daniel Lambo, Rachel Lang, Jean-Philippe Martin, Laurent Micheli, Eminé Meyrem, Mathieu Mortelmans, Christian Rouaud, Erika Sainte, Vincent Solheid, Baptiste Sornin, Bart Van Langendonck, Cécilia Verheyden & Jessica Woodworth.

Yves Calbert.

Votre avis nous intéresse!

Avis

Laisser un commentaire pour cet article